L’ANAH et les obligations d’économies d’énergie

Pour les travaux de rénovation énergétique, l’Anah est l’organisme le plus généreux en subventions. Il n’est pas le seul car les crédits d’impôts et les éco-prêts peuvent parfois être cumulés avec l’ANAH.

habitat economies d'énergie

L’ANAH permet d’obtenir des subventions dans le cadre de travaux de rénovation.

Le fonctionnement de l’ANAH

L’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) subventionne des travaux qui ont pour objectif principal de faire des économies d’énergie. Cet organisme propose aussi un accompagnement via un « Opérateur habitat » qui est rémunéré par le propriétaire qui souhaite réaliser les travaux. L’opérateur effectue un diagnostic et évalue le type de travaux à réaliser. Le dossier passe ensuite en commission si les critères techniques et de revenus correspondent aux exigences. L’aide est ensuite versée en deux fois (avant et pendant les travaux), et la sommes versée à l’opérateur est remboursée.

Les obligations énergétiques

Les principales conditions pour obtenir une subvention dépendent des revenus du foyer et des caractéristiques des matériaux utilisés. Chaque type de travaux a ses règles qui ont pour but d’imposer le niveau d’isolation (par exemple un isolant proposant une résistance thermique minimum de 3,7 m2.K/W  pour une isolation thermique par l’extérieur) et d’obtenir un système performant sur le long terme. Les performances thermiques sont étudiées en prenant en compte le fait que tous les travaux ne peuvent pas être réalisés en même temps et qu’ils doivent donc être légèrement surdimensionnés pour pallier les défauts d’isolation ou d’étanchéité dans d’autres secteurs de l’habitat.

L’ASE

L’Aide de Solidarité Ecologique (ASE) est une des mesures phares de l’ANAH. Elle a pour but de faire réaliser plusieurs travaux aux propriétaires, pour leur permettre d’avoir une maison uniformément isolée. Cette aide n’est acceptée que si les économies d’énergie réalisées après travaux sont de 25% minimum. Il est donc parfois nécessaire de coupler des travaux d’isolation avec l’installation d’un nouvel appareil de chauffage nouvelle génération. Les dépenses seront plus conséquentes, mais les économies importantes et la subvention maximale. Une aide comme l’ASE peut  aller jusqu’à 3000€, en plus de la prime Anah pour les travaux de rénovation énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *