Autonomie des seniors : quels sont les avantages du monte-escalier ?

L’installation d’un monte-escalier permet de renforcer l’autonomie d’une personne âgée ou à mobilité réduite. Pour trouver le modèle qui correspond le mieux à vos attentes, il convient de prendre en compte un certain nombre de critères.

Monte-escalier électrique.

Découvrez les avantages du monte-escalier pour le maintien à domicile des seniors.

Pourquoi avoir recours à un tel dispositif ?

En vieillissant, les difficultés que vous éprouvez pour vous déplacer limitent votre autonomie. En plus d’entraver vos mouvements, elles causent du souci à votre entourage qui s’inquiète de vous voir rester seul chez vous. Avant d’envisager de vivre dans un établissement spécialisé, vous pouvez effectuer quelques aménagements, parmi lesquels la pose d’un monte-escalier. Ce dernier présente de nombreux avantages :

  • Il améliore votre quotidien

    Vous appuyez simplement sur un bouton pour monter à l’étage.

  • Il assure votre sécurité

    En utilisant ce type d’équipement, vous limitez significativement le risque de chute.

  • Il garantit votre autonomie

    Si des soignants à domicile peuvent vous accompagner quotidiennement, ils ne sont pas disponibles 24h sur 24. Grâce au siège élévateur, vous conservez votre indépendance.

Des critères de choix essentiels

Pour trouver le modèle idéal, vous devez tenir compte des caractéristiques de votre escalier :

  • Il est plus facile de poser un tel équipement sur des marches droites
  • Sa largeur doit être supérieure à 70 cm
  • La pente et le nombre d’étages déterminent aussi le choix du dispositif

Pour satisfaire pleinement vos attentes, la solution choisie doit répondre à vos besoins. Il en existe plusieurs types, qui s’adaptent à votre situation :

  • Le modèle électrique

    Il s’agit du plus répandu et du plus simple à mettre en place. Le siège repose sur des rails, fixés sur les marches. Des commandes, situées sous le siège élévateur, permettent de diriger l’appareil.

  • La plateforme

    Elle est idéale si vous vous déplacez en fauteuil roulant. Elle fonctionne comme un ascenseur et vous permet de monter à l’étage sans quitter votre fauteuil.

  • La chaise élévatrice

    Fixée à des rails installés au plafond, elle est plus complexe à mettre en œuvre. Elle peut être équipée d’un siège ou être adaptée à un fauteuil roulant.

  • L’option position debout

    Particulièrement indiqué si vous souffrez de problèmes de dos ou de douleurs articulaires, cet équipement vous permet de vous déplacer sans avoir à vous asseoir.

Leurs fonctionnalités dépendent du modèle choisi. Certains sont pourvus de dispositifs détecteurs d’obstacles, d’autres peuvent pivoter etc. Choisissez celui qui s’adapte le mieux à vos marches et dont les options répondent à vos attentes. Dans tous les cas, veillez à ce que les travaux se fassent dans le respect de normes de sécurité strictes. Pour vous assurer le meilleur résultat, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un spécialiste.

Des prix variables

Le prix d’un monte-escalier dépend de sa nature et des fonctions dont il est équipé. Un système standard est moins onéreux qu’un appareil adapté à des marches en colimaçon. Il faut également tenir compte du coût de l’installation ainsi que des frais de livraison. Les tarifs varient de 3 000 à 10 000 euros environ.

Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer l’achat d’un tel dispositif : crédit d’impôts, aides d’organismes d’aide sociale ou des collectivités territoriales, mutuelles, etc. Relativement facile à mettre en œuvre, il peut grandement faciliter votre quotidien. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *