Chauffage : bilan de l’année 2013

En 2013, les Français ont dépensé 1660 euros en moyenne pour régler leurs factures de chauffage. Il s’agit d’une somme importante qui pèse lourd dans le budget des ménages. Mais, il existe des moyens pour réduire ces dépenses. Quel est le système de chauffage le plus répandu en France ? Quelle est l’énergie de chauffage la plus chère ? La moins chère ?

Bilan chauffage

Chauffage : quel est le bilan pour l’année 2013 ?

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique est le chauffage le plus utilisé en France. Si les anciens convecteurs électriques sont encore présents dans de nombreux foyers français, les systèmes performants tels que les radiateurs à inertie sont de plus en plus répandus.

Prix des différentes énergies

Le prix de l’énergie utilisée détermine le montant de la facture de chauffage. L’énergie de chauffage la plus coûteuse est le fioul. Ainsi, la facture des foyers qui se chauffent au fioul atteint 2117 euros/an. A l’inverse, l’énergie la moins chère est le bois. La facture annuelle des foyers qui utilisent le bois comme chauffage principal ne s’élève qu’à 706 euros. Mais souvent, le bois ne sert que d’appoint. Seuls 8% des foyers français l’utilisent comme énergie principale.

Et le chauffage d’appoint ?

Au cours de l’année 2013, le chauffage d’appoint a fortement reculé. En 2012, 25% des foyers interrogés déclaraient disposer d’un chauffage complémentaire et s’en servir régulièrement. En 2013, ils n’étaient plus que 13%. Si les Français ont de moins en moins recours à un chauffage d’appoint, c’est sans doute parce qu’ils font de plus en plus d’efforts pour améliorer l’efficacité énergétique de leur habitation et parce qu’ils optent pour des équipements de chauffage performants. Ces derniers sont de plus en plus perfectionnés : ils permettent d’économiser de l’argent et d’accéder à un véritable confort.

Pour avoir plus de renseignements, demandez votre  guide sur les chauffages innovants, il est gratuit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *