Faut-il changer de chauffage pour préserver la planète ?

D’après l’Ademe, le chauffage est le poste de dépense énergétique le plus important pour les foyers français et ce, quelle que soit l’énergie de chauffage utilisée.

Chauffage et environnement.

Faut-il remplacer son chauffage pour préserver l’environnement ?

Les nombreuses solutions de chauffage actuellement disponibles sur le marché ne se valent pas. Leurs performances, le confort qu’elles procurent, leur consommation énergétique et l’impact qu’elles ont sur l’environnement varient. La régularité de l’entretien (pour les systèmes qui nécessitent un entretien annuel) et l’âge du système de chauffage influencent également ses performances.

Après l’adoption de la loi sur la transition énergétique, Ségolène Royal, la ministre de l’écologie, avait fait savoir qu’elle souhaitait inciter les Français à opter pour des solutions de chauffage moins énergivores, en remplaçant les anciens convecteurs électriques par des radiateurs électriques performants, afin de limiter les dépenses énergétiques et de préserver la planète.

Les Français sont-ils prêts à changer de chauffage pour préserver la planète ?

La loi sur la transition énergétique vise à inciter les Français à faire de véritables efforts pour réduire leur consommation d’énergie et limiter leur empreinte écologique. Mais, les Français sont-ils prêts à faire ces efforts ? D’après un récent sondage réalisé par BFM Business dans le cadre des Grands Prix Business Durable 2015, les Français sont 47% à être prêts à investir dans un nouveau système de chauffage, à condition que l’investissement soit raisonnable et que le nouveau système permette de faire de réelles économies. 9% préfèrent attendre que leur système de chauffage actuel soit hors d’usage pour envisager d’en changer.

Quel système de chauffage permet de faire des économies et de préserver l’environnement ?

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions de chauffage qui utilisent des énergies renouvelables (pompe à chaleur aérothermique, pompe à chaleur géothermique…). Si ces solutions sont plus écologiques qu’une chaudière au fioul ou au gaz par exemple, elles nécessitent un investissement important, de gros travaux et, dans certains cas, un système de chauffage d’appoint parce qu’elles ne couvrent pas l’intégralité des besoins en chauffage d’un foyer.

Mais, comme le suggérait la ministre de l’écologie dans ses récentes interventions, les radiateurs électriques de dernière génération sont à la fois performants, peu énergivores, et leur utilisation n’engendre pas de rejet de C02 dans l’atmosphère. De plus, la part d’électricité produite à partir de sources renouvelables est en constante augmentation. Les radiateurs électriques présentent de nombreux avantages. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Pour inciter les Français à changer de chauffage afin de réduire leurs dépenses énergétiques et de limiter leur impact sur la planète, il faut leur présenter des solutions qui répondent à leurs besoins et leur garantisse, en plus des économies d’énergie, un confort optimal ainsi qu’une simplicité d’installation et d’utilisation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *