Qu’est-ce que le confort thermique ?

Il s’agit d’une sensation liée à la température ambiante et à la chaleur ressentie. En hiver, il suppose d’avoir suffisamment chaud tandis qu’en été, il consiste plutôt à limiter la surchauffe et à maintenir une certaine fraîcheur. Qu’est-ce qui détermine un bon confort thermique ?

confort thermique

Confort thermique : comment se sentir bien chez soi.

Quels sont les paramètres à prendre en compte ?

Le confort thermique dépend de plusieurs facteurs :

  • Votre métabolisme

    Il détermine votre capacité à maintenir votre corps à 36,7 °C en moyenne. Votre âge et votre activité physique sont également à prendre en compte. Au repos, vous êtes plus sensible aux variations et aux sensations de fraîcheur.

  • Votre habillement

    Il limite les échanges thermiques entre l’air et la surface de votre peau.

  • La température ambiante

    Elle peut être augmentée grâce à votre système de chauffage. En hiver, c’est ce dernier qui détermine votre bien-être à partir de la consigne que vous avez paramétrée.

  • La température des parois

    Elle influence votre ressenti et peut être optimisée grâce à des travaux d’isolation ou à l’installation de vitrages performants. Si vous réglez votre chauffage à 21 °C et que la température de vos parois est de 16 °C, le ressenti ne sera que de 18,5 °C. Il suffit de faire la moyenne des deux.

  • L’humidité

    Il s’agit de l’eau contenue dans l’air. Elle peut avoir un impact sur votre bien-être, surtout lorsqu’elle est inférieure à 30 % ou supérieure à 70 %. Contrairement aux idées reçues, un taux d’humidité trop bas peut aussi causer des désagréments : augmentation de la teneur en poussières, irritations, accroissement du risque de maladies respiratoires, etc.

Le mode de chauffage

A l’intérieur de votre habitation, le confort thermique dépend largement de vos dispositifs de chaleur. Pour être efficace, il doit :

  • Transférer les calories de manière optimale

    Evitez les dispositifs qui utilisent uniquement la convection et les mouvements d’air pour transférer la chaleur. Ils créent un phénomène de stratification : l’air chaud monte et il fait froid au niveau du sol. Préférez les systèmes de chauffage qui allient convection, accumulation et rayonnement.

  • Disposer d’un système de régulation efficace

    Les plus performants vous assurent une adéquation parfaite entre la température de consigne et celle qui est mesurée au centre de la pièce. Une faible amplitude entre les deux vous assure un meilleur confort et vous garantit des économies d’énergie.

  • Etre adapté à la configuration de l’espace

    Il faut bien répartir les émetteurs et choisir la puissance correspondant à la surface et aux spécificités de la pièce. Pour être certain d’investir dans du matériel qui vous apporte tout le bien-être que vous espérez, n’hésitez pas à demander conseil à des professionnels.

Pour vous sentir bien chez vous, vous pouvez donc agir sur l’efficacité énergétique de votre habitation afin de limiter les déperditions de chaleur et opter pour des équipements de dernière génération. Pilotés de manière très précise et intelligente, ils assurent votre bien-être et votre tranquillité.

Demandez votre Guide Gratuit sur le chauffage électrique de dernière génération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *