Consomme-t-on de l’électricité lorsqu’on dort ?

Lorsque vous dormez, votre compteur électrique continue de tourner… Cela fait grimper votre facture d’électricité. Qu’est-ce qui consomme de l’électricité la nuit ? Comment faire des économies ?

Consommation d'électricité pendant la nuit.

Quelle quantité d’électricité consomme-t-on lorsqu’on dort ?

Des dépenses énergétiques inévitables

Certains appareils doivent rester branchés en continu, y compris la nuit. C’est le cas du réfrigérateur, du congélateur ou des systèmes de ventilation mécanique contrôlée par exemple. Vous ne pouvez pas les débrancher pour faire des économies d’électricité.

Des sources d’économie d’électricité

Si certaines dépenses énergétiques sont inévitables, il est tout de même possible de faire des économies, en régulant mieux certains équipements par exemple ou en éteignant tous les équipements en veille.

Le chauffage

Si l’on recommande une température comprise entre 16 et 18°C dans une chambre, il semblerait, d’après une étude du Credoc, que les Français aient tendance à régler leurs radiateurs bien au-dessus de 18°C dans leurs chambres. Or, 1 degré de moins permettrait d’économiser 7% d’énergie. Aujourd’hui, il existe des solutions pour faire des économies sans renoncer au confort. Ainsi, grâce aux systèmes de régulation et de programmation des nouveaux appareils de chauffage, vous pouvez programmer vos radiateurs pour qu’ils chauffent à 21°C une heure avant l’heure à laquelle vous avez l’habitude de vous coucher, et que leur température baisse automatiquement 30 minutes ou une heure après, lorsque vous êtes endormi.

Les équipements en veille

Les équipements en veille consomment beaucoup d’électricité, y compris la nuit ! Pour réduire ces dépenses énergétiques, il n’y a qu’une seule solution : il faut absolument éteindre tous les appareils électriques après usage. Vous pouvez aussi installer des multiprises munies d’un interrupteur. Ainsi, il vous suffit d’appuyer sur un seul interrupteur pour éteindre plusieurs appareils avant d’aller vous coucher.

Nous continuons donc à consommer de l’électricité pendant notre sommeil. Cependant, des solutions existent pour limiter au maximum ces dépenses énergétiques.

Commentaire

  1. le 4 avril 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *