Ecologie : s’inspirer de la nature permet d’innover

Et si les réponses aux problèmes industriels et environnementaux se trouvaient dans la nature ? Aujourd’hui, dans un contexte où les économies d’énergie sont nécessaires et où les ressources naturelles se font de plus en plus rares, la nature inspire. Le biomimétisme, ou l’art de copier la nature, a de plus en plus de succès.

Ecologie

La nature inspire et permet de mettre au point des matériaux et des appareils performants.

Tirer profit des propriétés de la nature

Les entreprises exploitant les biotechnologies sont de plus en plus nombreuses. C’est le cas de la start-up Polypop par exemple, qui produits de nouveaux matériaux à base de champignons. Ces biomatériaux devraient permettre d’élaborer des panneaux isolants pour remplacer les panneaux isolants traditionnels dont la fabrication nécessite beaucoup d’énergie. De plus, les champignons pourraient également être utilisés pour dépolluer les sites industriels. Ces nouveaux matériaux permettront de réduire l’impact des activités humaines sur l’environnement et de limiter la consommation d’énergie.

Observer les animaux

L’observation des animaux inspire certains chercheurs. Ainsi, pour mettre au point Eel-Energy, système permettant d’exploiter l’énergie des courants marins pour produire de l’électricité, Jean-Baptiste Drevet a observé les poissons, et plus précisément la manière dont ils se déplacent. C’est cette observation qui lui a permis de mettre au point une membrane qui ondule au fil de l’eau. Les mouvements de la membrane produisent de l’énergie, qui est récupérée à la surface et transformée en l’électricité. Ce système est plus efficace que les hydroliennes et permet de récupérer l’énergie des courants faibles.

Le biomimétisme devrait continuer à inspirer et permettre de mettre au point des matériaux, des systèmes et des infrastructures plus respectueuses de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *