Electricité : quelles pourraient être les conséquences de la COP 21 ?

La COP 21, qui réunira les membres de près de 200 pays, aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris.

Logo COP 21

La COP 21 se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Qu’est-ce que la COP 21 ?

La COP 21 est la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. L’objectif de cette conférence est de parvenir à un accord international visant à maintenir le réchauffement climatique en-deçà de 2°C. Pour ce faire, il s’agit de transformer le système énergétique mondial afin de renforcer son efficacité. Les domaines de l’énergie, de l’habitat et du transport devraient être concernés par les décisions prises lors de la COP 21.

Quelles conséquences pour l’électricité en France ?

La COP 21 devrait renforcer la présence des énergies renouvelables dans le paysage énergétique français. Des projets visant à développer l’intégration de ces énergies au réseau électrique et à améliorer l’électrification en zones rurales sont d’ores et déjà en cours de déploiement.

Par ailleurs, en prévision de la COP 21, Ségolène Royal, ministre de l’écologie, a annoncé une série de mesures pour lutter contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique. Elle entend notamment s’engager pour le « chauffage propre » en incitant les particuliers à remplacer leurs systèmes de chauffage polluants. Récemment, elle a d’ailleurs évoqué la possibilité de permettre aux foyers de remplacer leurs radiateurs électriques énergivores par des radiateurs électriques performants pour faire des économies.

Enfin, la COP 21 pourrait également être l’occasion de valoriser les initiatives des particuliers qui choisissent l’autoconsommation et produisent l’énergie nécessaire à leur propre consommation. En effet, de plus en plus de foyers font installer des panneaux photovoltaïques pour produire eux-mêmes l’électricité dont ils ont besoin pour alimenter leurs appareils électriques mais également leurs systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. Ces installations domestiques permettent d’envisager un nouveau modèle énergétique, qui repose sur les énergies renouvelables, et qui permet à chacun de limiter sa dépendance au réseau électrique national.

C’est l’addition des initiatives de tous les pays présents à la COP 21 qui doit permettre d’aboutir à un accord visant à accélérer la transition énergétique afin de lutter contre le réchauffement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *