Et si on stockait l’électricité grâce à la rhubarbe ?

Rhubarbe

L’un des composants de la rhubarbe permettrait de stocker l’énergie renouvelable.

Avec la rhubarbe, vous avez peut-être l’habitude de faire de la compote ou des tartes ! Mais, des chercheurs de l’université d’Harvard ont trouvé une autre application. En effet, la rhubarbe contient des quinones qui présentent deux qualités : ils sont solubles dans l’eau et permettent de transporter des électrons.

Ainsi, ce composant de la rhubarbe pourrait devenir l’un des éléments constitutifs d’une nouvelle batterie qui permettrait de stocker des énergies renouvelables.  Car, le stockage des énergies renouvelables est un véritable problème : elles sont intermittentes et leur stockage est nécessaire pour permettre une distribution d’énergie en continu, même lorsque la production est nulle.

Ces chercheurs ont donc imaginé une batterie simple et performante, qui pourrait prendre la forme d’une citerne remplie d’eau chargée en quinones. En plus d’être efficace, cette solution aurait également l’avantage d’être peu coûteuse. Enfin, ces molécules organiques, plus respectueuses de l’environnement, permettraient de stocker de grandes quantités d’énergie renouvelable.

Les scientifiques à l’origine de cette découverte comptent bien proposer une version commercialisable de leur batterie d’ici 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *