Frigo : les bons gestes pour réduire votre facture d’électricité

De nombreuses astuces existent pour faire baisser votre facture d’électricité comme éteindre les appareils en veille, utiliser le mode éco sur le lave-vaisselle ou privilégier l’éclairage naturel. Dans la chasse aux gaspillages, le frigo est souvent oublié, car cet appareil indispensable n’est jamais à l’arrêt. Et pourtant, par des gestes simples, vous pouvez optimiser sa consommation d’énergie.

frigo economie energie

Il est possible de faire des économies d’énergie au niveau de votre frigo.

Bien choisir son appareil

Le frigidaire fonctionne 24 h / 24 h tous les jours de l’année sans exception. Il est donc important de prendre son temps pour bien le choisir. Il doit à la fois répondre à vos critères de sélection (esthétisme, taille, nombre de rangements) tout en vous permettant de réduire vos factures d’énergie.

La classe climatique

Les différents modèles ont été pensés par le fabricant pour fonctionner correctement dans une fourchette de températures ambiantes. Elle correspond à la classe climatique, qui est mentionnée dans la documentation technique et à l’intérieur de l’appareil. Suivant votre lieu de résidence et l’emplacement du réfrigérateur (dans la cuisine ou dans la cave), cet indicateur sera différent. Il existe principalement quatre catégories :

  • Température élargie (SN) : 10°C à 32°C
  • Température tempérée (N) : 16°C à 32°C
  • Température subtropicalisée (ST) : 18°C à 38°C
  • Température tropicalisée : 18°C à 43°C

La classe énergie

L’étiquette énergie indique sous la forme de lettre la consommation d’électricité de votre électroménager. L’échelle d’évaluation s’étend de A+++ à D (ou G pour les appareils à absorption). Pour faire des économies, le mieux est de privilégier les modèles classés A+++ ou A++, car ils sont peu énergivores. A noter, le Parlement Européen souhaite simplifier l’étiquetage énergétique et revenir à une échelle de A à G.

La taille

Sa contenance doit être adaptée à vos besoins. L’appareil doit être ni trop grand, ni trop petit. Selon l’Ademe *, il faut prévoir :

  • Pour une personne, entre 100 et 150 litres
  • Pour deux ou trois personnes, entre 150 et 250 litres
  • Pour trois à quatre personnes, entre 350 et 500 litres

A noter, les réfrigérateurs américains séduisent, car ils disposent d’un distributeur de glaçons. Mais, à l’usage, ils consomment deux fois plus d’énergie qu’un appareil traditionnel.

Les bons réglages

Il doit être réglé à la bonne température, qui se situe entre +4°C et +5°C. Certains modèles combinent la fonction congélateur et réfrigérateur. Dans ce cas, la température de la partie congélateur sera beaucoup plus basse. Comptez -18°C.

L’emplacement de l’appareil

La position de l’appareil de froid au sein de la pièce doit être finement réfléchie :

  • Le frigidaire ne doit pas être placé à proximité d’une source de chaleur, un radiateur ou un four. Il consommera sinon davantage d’électricité.
  • L’air doit pouvoir circuler tout autour. Il est conseillé de prévoir un espace d’au moins 10 cm derrière et au-dessus de l’appareil.

L’entretien

Il faut nettoyer régulièrement votre appareil de froid. Ce geste permet d’éliminer les bactéries et également d’optimiser ses performances. Deux zones en particulier ne sont pas à négliger :

  • Le freezer.

    La couche de givre ne doit pas dépasser 2 à 3 mm. Donc, pensez à le dégivrer de temps en temps. Sur certains modèles, cette opération se révèle superflue. Cela n’est pas forcément une bonne chose, car votre consommation énergétique peut être jusqu’à 30 % plus élevée.

  • La grille arrière.

    A la longue, la poussière et d’autres saletés s’y accumulent. Ne pas les retirer peut représenter une surconsommation importante, environ 30 %.

L’étanchéité des joints

Il doit être parfaitement étanche. Pour s’en assurer, il est possible d’effectuer un petit test. Fermez la porte de l’appareil sur une feuille de papier puis essayez de la retirer. Si vous ne remarquez aucune résistance, c’est qu’il a un souci et qu’il faut probablement changer le joint. Pour le préserver, il est conseillé de le nettoyer et d’éviter de surcharger la porte.

Bien conserver vos aliments

Son rôle est de garder vos aliments au frais. Il est donc important que le froid reste à l’intérieur de l’appareil. Quelques gestes simples sont à adopter :

  • Faire dégeler la viande ou un plat cuisiné à l’intérieur du frigidaire.

    Le froid, qui en émane, aide à maintenir la fraîcheur au sein de l’appareil.

  • Ne pas y déposer des aliments encore chauds voire tièdes.

    La chaleur émise réchauffe l’habitacle. Résultat, l’appareil a besoin de plus d’énergie pour retrouver une température acceptable.

  • Ne pas laisser la porte ouverte trop longtemps.

    L’air chaud de la cuisine (four, plaque de cuisson, radiateur) augmente la température au sein du frigo.

  • Garder les produits dont vous vous servez régulièrement facilement accessibles.

    Vous ouvrirez ainsi moins longtemps votre réfrigérateur.

  • Ranger correctement vos aliments.

    Chaque zone de l’appareil a été réfléchie pour accueillir un certain type d’aliment. Par exemple, la partie à 4°C et 6°C permet de conserver les plats faits maison ; la partie à 0°C et 4°C les viandes, les desserts lactés, les fromages frais ; la porte les œufs, le beurre, le lait et les jus de fruits.

  • Le remplir au 3/4 afin que l’air puisse circuler.

    Il ne doit pas être pour autant vide, sinon l’appareil fonctionne « pour rien ».

* Source : Guide pratique pour réduire sa facture d’électricité (PDF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *