L’île d’Eigg, un bout de paradis pour les écolos

L’île d’Eigg déploie de nombreux charmes. Cette contrée, pas si lointaine, offre une végétation luxuriante et surtout elle dispose d’une manne abondante d’énergie renouvelable. Eigg est ainsi un territoire des Hébrides Intérieures quasiment autonome.

ile eigg

Eigg, une île loin de la pollution.

L’île d’Eigg, une île sauvage

Eigg, une petite île au large de l’Ecosse, appartient à l’archipel Small. A l’écart du monde, elle recèle de trésors incroyables. La nature semble préservée de la main de l’homme. Les landes et sa végétation luxuriante recouvrent ces terres sauvages. Du haut du mont An Sgùrr, un panorama unique des différentes îles se dévoile. Mull, Coll, Muck ou encore Rùm se dressent à l’horizon. Le village de Cleadale possède une particularité. Il offre une plage composée de quartz surnommée « sable chantant ». L’île est, toutefois, soumise aux caprices du vent et de la pluie. Un défaut, que la population a su transformer en qualité.

Une île, où il fait bon vivre

Les habitants d’Eigg se battent pour préserver ce joyau. Ils rachètent, en 1997, leur île par le biais de EIGG Heritage Trust, un partenariat entre la population, le Highland Council et le Scottish Wildlife Trust. Enfin libre, ils peuvent mener la politique environnementale qu’ils souhaitent. Le développement durable devient un véritable art de vivre. Les déplacements se font principalement à pieds ou à vélo. Les véhicules polluants ont fait place à des voitures peu énergivores. Les constructions profitent d’un chauffage, par exemple à bois, et d’une parfaite isolation afin de consommer le minimum d’énergie et de réaliser du coup des économies. Aujourd’hui, les énergies fossiles ont donc quasiment disparu du paysage.

Un territoire écossais (presque) autonome

En tant qu’île, Eigg possède quelques difficultés à pourvoir à ses besoins en électricité, car elle ne peut pas être raccordée au réseau national. Elle se servait alors de générateurs diesel. Ces équipements, relativement bruyants et coûteux, fonctionnaient uniquement quelques heures dans la journée. Pour remédier à ce problème, les pouvoirs publics ont investi dans les énergies renouvelables. Eigg dispose de tous les ingrédients pour devenir autonome : le vent, la pluie et le soleil. En l’espace de 10 ans, sont aménagés trois barrages cumulant 110 kW de puissance, quatre éoliennes de 6 kW et des panneaux solaires de 10 kW rapidement portés à 30 kW. L’installation solaire est raccordée à quatre-vingt-six batteries de 4 V afin de lisser les pics de consommation.

Au total, la commune a dépensé 1,5 million de livres sterling financées grâce à plusieurs subventions (Europe, Loterie nationale, etc.) et un emprunt. Le pari se révèle gagnant. Les énergies renouvelables couvrent entre 75 et 90 % des besoins des usagers. De plus, l’électricité est désormais disponible 24h sur 24.

Les habitants sont invités à utiliser cette ressource précieuse de manière raisonnée. La puissance délivrée est limitée à 5 kW par ménage et 10 par entreprise. Si elle s’avère supérieure, des sanctions sont mises en place. L’électricité est coupée et il est nécessaire de contacter Eigg Electric pour rétablir le courant. La personne devra également s’affranchir d’une amende de 20 £ soit 23 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *