Comment intégrer les éoliennes aux paysages ?

Parmi les préoccupations les plus souvent exprimées concernant l’implantation d’un parc éolien ou d’une ZDE (Zone de développement éolien), la préservation du paysage arrive en tête. Très souvent, les riverains se montrent inquiets. Ils craignent de voir leurs paysages défigurés. Il s’agit donc, aujourd’hui, de tout mettre en œuvre pour rassurer les populations. En effet, les architectes paysagistes travaillent désormais en étroite collaboration avec les collectivités pour dissiper les craintes.

Un paysage, c’est quoi ?

paysage mer éoliennes

Paysage de bord de mer avec des éoliennes.

Il s’agit d’un territoire modelé par les événements géologiques, l’érosion, le climat, la faune et la flore, mais surtout par l’Homme. Ainsi, Claude Chazelle, architecte paysagiste, rappelle qu’il y a également, dans le paysage, une dimension culturelle : « L’un des problèmes des éoliennes en France, c’est qu’elles ne font pas encore partie de modèles de paysages portés par le regard social », affirme-t-il.  C’est pourquoi il insiste sur la nécessité d’accorder projets éoliens et sites : « Si l’on en met n’importe où, n’importe comment, on ne donnera jamais à l’éolien la chance de devenir un motif de paysage ».

Comment limiter l’impact visuel des éoliennes dans le paysage ?

Claude Chazelle milite également pour imposer une étude paysagère avant toute installation éolienne. Il s’agit d’avoir une bonne représentation du territoire, des monuments historiques, de la faune et de la flore,…

L’objectif est de montrer que les éoliennes peuvent valoriser un territoire. Cela passera forcément par l’acceptation des populations, qui finiront par comprendre que les éoliennes peuvent parfaitement s’intégrer à leur patrimoine paysager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *