Las Vegas : une ville 100 % renouvelable

Las Vegas constitue un exemple à suivre en matière de développement durable. Réputée pour ses casinos et ses spectacles grandioses, elle profite d’une électricité 100 % renouvelable depuis le 12 décembre 2016.

las vegas

Las Vegas, la ville du jeu et des énergies renouvelables.

Capitale du jeu et du développement durable

Derrière les strass et les paillettes se cachent une ville écologiquement vertueuse. Depuis le 12 décembre 2016, les 140 infrastructures et l’éclairage public de la municipalité sont alimentés en électricité verte. Selon le site Quartz, cette prouesse est possible grâce à la mise en service du réseau de panneaux solaires « Boulder Solar I ». Pour Carolyn Goodman, la maire de la ville, Las Vegas est devenue « un leader mondial du développement durable ».

Une politique énergétique, qui payent !

Depuis 2008, la municipalité mène une politique en faveur du développement durable. Plusieurs mesures ont été ainsi prises pour réduire sa consommation énergétique. Des panneaux solaires ont été installés sur les toits et à l’extérieur de la ville. Des turbines hydroélectriques complètent le dispositif. Tom Perrigo, le directeur du planning et directeur du développement durable de la commune, souligne que « la consommation énergétique de la ville a déjà été réduite de plus de 30 % ». Le mix énergique 100 % renouvelable associé aux différentes économies d’énergies a permis de réduire la facture de 5 millions de dollars par an, soit 4,8 millions d’euros. La capitale du jeu constitue la plus grande ville à consommer uniquement de l’énergie renouvelable et elle est la seconde du pays, après Burlington dans le Vermont en 2014, à atteindre cet objectif. Las Vegas ne se repose pas pour autant sur ses lauriers. Elle poursuit ses efforts vers une ville plus propre. D’ici la fin de l’année 2017, le barrage de Hoover, situé à 40 km, devrait apporter une manne d’énergie supplémentaire.

L’Europe n’a pas attendu sur le nouveau continent pour mener le combat contre les gaz à effet de serre. Francfort, Malmö (Suède), Frederikshavn (Danemark), Genève et Lyon entre autres réfléchissent aussi sur des solutions pour devenir des villes 100 % renouvelables. Si tout va bien, leur production de courant devrait être totalement verte d’ici 2050.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *