LightMove : des vêtements qui produisent de l’électricité

A la question « Nos vêtements peuvent-ils produire de l’électricité ? », une start-up nantaise répond oui ! A l’origine, il s’agit d’un projet imaginé par quatre étudiants aidés par un scientifique.

projet lightmove

Source image : l’EM Normandie.

Des vêtements intelligents

C’est leur passion commune pour les énergies renouvelables qui a poussé ces étudiants à réfléchir à un nouveau concept : des vêtements conçus pour produire de l’électricité (lien vers le tag ?) grâce aux mouvements du corps. Encouragés dans leurs recherches par un scientifique nantais, ils ont eu l’idée de mettre au point des vêtements intelligents.

A base de générateurs piézoélectriques

L’équipe du chercheur qui accompagne les quatre étudiants a mis au point des générateurs piézoélectriques flexibles, dont le coût de production est très raisonnable, et qui peuvent être intégrés dans des textiles. Ainsi, les vêtements fabriqués à partir de ces textiles épousent les mouvements du corps et permettent de convertir l’énergie produite par ces mouvements en électricité.

Ce vêtement intelligent, baptisé LightMove, a déjà remporté plusieurs prix et permis aux quatre étudiants nantais de créer leur start-up.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *