Maintien à domicile des seniors en perte d’autonomie : quels aménagements ?

La vieillesse impose des changements de vie parfois inévitables, certains gestes du quotidien deviennent plus difficiles. Pourtant, un grand nombre de personnes âgées veulent éviter la maison de retraite et préfèrent rester chez eux. Il faut donc aménager le domicile de la personne âgée en perte d’autonomie pour qu’elle continue à y vivre en toute sérénité.

maintien a domicile - senior

Bien aménager son intérieur pour permettre le maintien à domicile des seniors.

Une salle de bain accessible

La salle de bain est certainement l’une des pièces les plus dangereuses de la maison : sol glissant, meubles peu pratiques et petits espaces. L’aménagement de cette pièce est donc indispensable pour une personne âgée en perte d’autonomie.

Privilégiez la douche à la baignoire. Trop compliquée d’accès, la baignoire demande un effort peu négligeable aux personnes âgées, comme par exemple de grandes enjambées, et présente un risque de chute. Privilégiez plutôt un receveur de douche plat ou avec un seuil d’accès très bas et avec le fond antidérapant. Il est également conseillé d’installer un siège mural à l’intérieur de la cabine de douche, ainsi qu’une barre de soutien pour multiplier les points d’appui et minimiser le risque de chute.

Si toutefois vous préférez la baignoire, vous pouvez investir dans un modèle équipé d’une porte étanche qui permettra de faciliter l’accès et la sortie.

Une cuisine aménagée

Pour éviter les chutes dans la cuisine, le sol doit être antidérapant. La télé-alarme et le détecteur de fumée sont aussi des éléments non-négligeables.

L’espace de la cuisine doit avant tout être fonctionnel et pratique. Côté électroménager, il faut privilégier des appareils simples d’usage. Par exemple, aux plaques de cuisson à gaz privilégiez les plaques d’induction. Les rangements, quant à eux, doivent être placés entre 45 cm et 50 cm au-dessus du plan de travail. Les ustensiles de cuisine doivent être à portée de main. Ni trop haut, ni trop bas. Le plan de travail doit également être bien pensé, car une personne âgée doit pouvoir y accéder facilement. Il existe aujourd’hui des plans de travail à hauteur variable.

Installation d’un monte-escalier

Lorsqu’une personne a du mal à accéder à l’étage, l’installation d’un monte-escalier peut devenir indispensable. Plusieurs modèles existent, plus ou moins sophistiqués, adaptés à différents types d’escalier. Cette solution est donc très pratique, certains modèles ont même leur télécommande, et elle est surtout sans danger : l’appareil s’arrête automatiquement s’il rencontre un obstacle sur son parcours.

La domotique, l’automatisation de la maison

La domotique est de plus en plus utilisée pour le maintien à domicile car l’automatisation de la maison présente nombre d’avantages. Ces installations permettent d’allumer ou d’éteindre la lumière à distance, fermer les volets, régler le chauffage. Lorsque la personne se lève la nuit, des capteurs spéciaux détectent le mouvement, le chemin lumineux se déclenche alors pour illuminer le passage.

La domotique intègre également le système de détection de chutes grâce aux capteurs intelligents qui reconnaissent la position du corps allongé au sol. La téléassistance est une autre option, elle permet d’être en contact avec un opérateur à tout moment. En cas de problèmes, en cas de chute par exemple, la personne concernée aura simplement à appuyer sur le bouton d’un bracelet pour envoyer le signal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *