Quoi de neuf en isolation thermique en 2017 ?

Les tendances en termes de travaux d’isolation thermique en 2016

En 2016, environ 12 millions de français, soit près de 6 millions de ménages ont été identifiés comme étant en situation de précarité énergétique. Ces ménages avaient de réelles difficultés à payer leurs factures d’énergie, dont le montant représentait près de 10 % de leurs revenus mensuels.

Selon un panel de professionnels interrogés, l’isolation des combles et des toitures représenteraient près de la moitié des travaux d’isolation thermique mis en œuvre au cours de l’année 2016. Viennent ensuite l’isolation des murs qui représenteraient environ le tiers des travaux d’isolation, puis enfin l’isolation des planchers et des sols.

En 2016, il y a eu plus de travaux d’isolation effectués en rénovation que dans le cadre de nouvelles constructions. Les professionnels de l’isolation devront, en 2017, adapter leurs offres à la demande du marché pour répondre aux besoins des français.

L’Agence française pour l’isolation de l’habitat (AFIH) fait le point sur les nouveautés qui vont avoir un impact sur vos travaux, les obligations et les aides disponibles en 2017.

combles amenages

Ce qui peut changer en 2017 ?

Au regard de ce qui s’est passé en 2016, on s’attend cette année à ce que le marché de l’isolation thermique extérieure connaisse une croissance d’environ 3 %. Cette tendance peut évoluer si l’État maintient en place et/ou renforce les dispositifs d’aides financières et d’avantages fiscaux en faveur des travaux de rénovation énergétique.

Par ailleurs, il faut s’attendre également à ce que le marché de l’isolation des combles et des toitures garde sa première place en 2017. Il a été démontré que l’isolation des combles perdus reste l’une des solutions d’isolation les plus efficaces et surtout les plus faciles à réaliser.

Avec les dispositifs d’aides aux travaux mises en place par le gouvernement, les ménages ont plus de facilité à isoler les combles. En prenant l’exemple de l’« isolation à 1 euro », les ménages pourront isoler leurs combles perdus pour 1 euro symbolique. Encore faut-il répondre à toutes les conditions nécessaires pour en bénéficier. Cette aide financière est maintenue jusqu’à la fin de l’année 2017.

Quid de l’obligation d’isolation depuis le 1er Janvier 2017

Les objectifs de la Loi sur la transition énergétique sont sans appel : il s’agit de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 %, la consommation énergétique finale de 20% et la consommation énergétique primaire de 30 % d’ici 2030.

Dans ce cadre, la loi vise aussi bien la rénovation énergétique des bâtiments publics que celle des constructions privées. Elle a rendu obligatoire depuis le 1er Janvier 2017, l’isolation des toitures et des façades, en cas de réalisation de travaux de rénovation importants.

Cette rénovation doit s’opérer sur au moins 50 % de la façade ou de la couverture et les travaux concernés sont :

  • La réfection de l’enduit existant
  • Le remplacement ou mise en place d’un parement
  • La réfection de toiture
  • Le remplacement ou mise en place d’une couverture.

Les aides aux travaux d’isolation thermique pour 2017

Afin inciter les ménages à mettre en œuvre et à financer les travaux d’isolation ou d’autres travaux d’amélioration énergétique ; il existe différents types d’aides et des avantages fiscaux. Ces aides sont ouvertes aux consommateurs sous certaines conditions.

Parce qu’effectuer des travaux d’isolation thermique permet :

  • de faire des économies d’énergie
  • de réduire la facture de chauffage/climatisation
  • d’améliorer le confort thermique
  • de valoriser le patrimoine en vue d’une revente ou d’une location.

L’État a renouvelé certaines aides pour aider les ménages à financer les travaux. Certaines d’entre elles sont reconduites telles qu’elles tandis que d’autres comportent quelques modifications :

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) :
    • Reconduit jusqu’au 31 Décembre 2017
    • Nouveauté : il devient cumulable avec l’éco prêt à taux zéro sans condition de ressources
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) :
    • Reconduit jusqu’au 31 Décembre 2018
    • Nouveauté : vous pouvez le contracter en deux fois ; à condition de respecter un délai maximal de 3 ans d’intervalle et d’avoir clôturé le premier prêt avant de pouvoir contracter le deuxième. (Total de 30 000 € de prêt maintenu).
  • Les aides de l’ANAH :
    • Reconduites jusqu’au 31 Décembre 2017
    • Pas de nouveauté majeure pour 2017

Vous pouvez consulter les détails concernant ces trois principales aides à l’isolation thermique sur le site de l’Agence Française pour l’Isolation de l’Habitat (Afih).

D’autres formes d’aides complémentaires resteront également accessibles en 2017 :

  • La TVA à taux réduit
  • Les aides des collectivités locales
  • Etc…

Sans oublier la prime énergie également connue sous le nom de prime CEE ou de Certificat d’Économie d’Énergie. Cette aide est financée par les fournisseurs d’énergie et de carburants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *