Produire de l’électricité grâce aux déchets agricoles, c’est possible !

La plus grande unité de méthanisation de France va voir le jour dans les Landes. Méthalandes, qui est en train de sortir de terre, va produire 4,5 MWe d’électricité à partir du biogaz issu de déchets agricoles. Et parmi ces déchets, on compte environ 136 000 tonnes de lisiers 
(dont 100 000 tonnes issues des nombreux élevages de canards qui se trouvent dans les Landes) et 17 000 tonnes de sous-produits de l’industrie agro-alimentaire.

Production d'électricité grâce à la méthanisation

Méthalandes, la plus grande unité de méthanisation française, devrait permettre de valoriser plusieurs milliers de tonnes de déchets agricoles.

Le projet avait été présenté pour la première fois en janvier 2010. C’est la commune d’Hagetmau qui l’accueille désormais sur un terrain de3,8 hectares. L’unité de méthanisation Méthalandes sera mise en service en janvier ou février 2015 ; elle permettra de valoriser, en les transformant en énergies renouvelables, les déchets des exploitations agricoles qui se trouvent dans un rayon de 20 km autour de l’unité de méthanisation. D’autres régions valorisent déjà les déchets des productions agricoles locales pour produire de l’énergie. C’est le cas en Alsace par exemple, où la choucroute permet de produire de l’électricité.

Pour l’instant, il n’y a que 160 unités de méthanisation sur le territoire français. Pourtant, selon l’Ademe, d’ici 2030, la méthanisation des déchets agricoles pourrait représenter 3% de la production d’énergie en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *