Et si on produisait de l’électricité grâce aux insectes ?

Production d'élecricité grâce aux insectes

Les insectes nous aideront-ils bientôt à produire de l’électricité ?

Des scientifiques ont déjà démontré que le phénomène de la photosynthèse pouvait être détourné pour produire de l’électricité. Alors, pourquoi ne pas produire de l’électricité grâce aux insectes ? C’est l’idée de 5 étudiants qui ont reçu le prix Art Science pour leur projet baptisé Pokiwa. Ces étudiants ont eu l’idée d’utiliser à la fois les mouvements et les sons émis par les insectes pour produire de l’électricité. Cependant, il ne s’agit pas de contraindre les insectes ni de les capturer pour produire de l’énergie. Dans ce projet, les insectes restent complètement libres et des capteurs sont installés sur des fleurs artificielles censées attirer les insectes.

Ce projet s’articule autour de deux pôles : d’un côté, des capteurs sonores qui transforment les ondes émises par les sons (bourdonnements, chants…) en énergie (vous ne le savez peut-être pas, mais le grillon par exemple émet des sons qui peuvent atteindre 100 décibels tandis que 60 suffisent pour produire de l’énergie), de l’autre, des capteurs qui transforment les vibrations produites par les mouvements des insectes en énergie. Il s’agit d’une source d’énergie inépuisable et disponible partout, d’autant que l’on considère qu’il y a, sur Terre, plusieurs millions d’insectes pour un être humain.

L’énergie produite grâce aux insectes pourrait servir à alimenter des petites batteries. Cette innovation sera testée dans le Sud de la France et les cinq étudiants à l’origine du projet espèrent exporter leur technologie partout dans le monde et notamment dans les pays pauvres dans lesquels les besoins en électricité sont importants mais où les infrastructures font défaut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *