La récupération d’eau de pluie pour les particuliers

Aujourd’hui, les Français consomment en moyenne 150 litres d’eau par jour et par habitant. Les ressources en eau potable ne sont pas illimitées et cette consommation d’eau a un coût important pour les ménages.

Récupération d'eau de pluie

Quels sont les dispositifs qui permettent de récupérer l’eau de pluie ?

Récupérer de l’eau de pluie : un acte facile, écologique et économique

La facture a augmenté ces dernières années. Il est donc dommage de laisser disparaître l’eau de pluie. La toiture d’une maison de 100 m2 permet de récupérer environ 60 000 litres d’eau par an, ce qui génère une économie intéressante.

L’eau récupérée est excellente pour le jardin puisqu’elle ne contient pas de chlore. Elle permet aussi de laver les voitures et peut servir à d’autres usages, en extérieur.

Pour un usage dans la maison, il existe une règlementation stricte. Cette eau récupérée n’a pas la norme « eau potable ». Son usage est donc soumis à des restrictions afin de garantir la sécurité sanitaire. Le Ministère du Développement Durable en définit les usages avec précision.

Néanmoins, la récupération de l’eau de pluie est encouragée par un crédit d’impôt sur l’achat du matériel (de l’ordre de 15%). Cette récupération limite en effet la consommation d’eau potable et elle réduit aussi le volume des eaux à traiter (puisqu’en ville, l’eau pluviale ne rejoint plus le réseau d’assainissement).

Comment récupérer l’eau de pluie

Récupérer l’eau qui coule de son toit est aisé. On trouve dans le commerce de multiples récupérateurs. Le récupérateur d’eau que l’on voit le plus souvent dans les jardins est un gros bac vert. Il est posé sur un support et pourvu d’un robinet. Ainsi, vous remplissez vos arrosoirs sans peine.

Mais il existe une grande variété de formes et de couleurs de cuves à eau de pluie. Des colonnes rouges, vertes, roses ou bleues peuvent décorer votre jardin. Vous pouvez également opter pour un récupérateur en bois, d’aspect plus naturel. Il existe aussi des récupérateurs à enterrer. Le kit comprend un bac de 1600 litres, un filtre et une pompe, qui peut fonctionner à l’énergie solaire afin de ne pas ajouter une consommation d’énergie.

Il est important, au moment de s’équiper, d’acheter, en plus de son récupérateur, un collecteur d’eau de pluie. Celui-ci se fixe à la descente de gouttière (quelle que soit sa forme) et il filtre l’eau.

La récupération d’eau de pluie fait partie des astuces qui, au quotidien, permettent de réduire sa consommation d’énergie et de préserver l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *