Les Français peuvent réduire leur empreinte carbone

D’après une étude de l’Ademe, en 2030, le bilan carbone des Français pourrait avoir été réduit de 17% par rapport à 2007. Mais, pour atteindre cet objectif, la France et les Français devront s’engager pleinement dans la transition énergétique et opérer de profonds changements dans leurs comportements.

reduction empreinte carbone

Amélioration de l’efficacité énergétique

Le bâtiment est le premier secteur concerné par cette réduction potentielle de notre empreinte carbone. Celle-ci passera par l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments. Pour ce faire, l’Ademe mise sur le remplacement des équipements vieillissants (équipements de chauffage notamment) et la réduction des constructions individuelles au profit de petites constructions collectives. Elle compte également sur l’amélioration de l’efficacité énergétique de tous les équipements électroménagers ainsi que sur l’allongement de leur durée de vie.

Utilisation des transports en commun

Le deuxième secteur concerné est le transport. Parmi les solutions envisagées par l’Ademe pour réduire notre bilan carbone, il y a le recours massif aux transports en commun, mais également le développement des infrastructures permettant de se déplacer à pieds ou à vélo. Par ailleurs, l’Ademe espère pouvoir compter sur le déploiement de systèmes permettant le covoiturage ou l’auto-partage.

L’étude de l’Ademe montre que nous pouvons réduire significativement notre empreinte carbone à condition d’améliorer nos comportements, de nous mobiliser pour préserver l’environnement et de consommer de manière responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *