Autonomie des seniors : le rôle des installations domotiques

En 2015, les plus de 60 ans représenteront 33.7% de la population française et 41% en 2030, d’après l’INSEE. L’autonomie des seniors est donc sur le point de devenir un véritable sujet de préoccupation et l’adaptation des logements est un enjeu majeur des dix prochaines années.

Autonomie seniors

Les installations domotiques peuvent contribuer à faciliter le quotidien des seniors et donc les aider à rester autonomes plus longtemps.

Quelles sont les caractéristiques d’un logement adapté aux seniors ?

Un logement adapté aux seniors doit être conçu pour éliminer les risques d’accidents domestiques, pour faciliter les déplacements et les tâches du quotidien, et pour permettre aux occupants de se sentir en sécurité chez eux.

Le rôle de la domotique

La domotique devrait se développer très rapidement au cours des prochaines années et permettre de garantir l’autonomie des seniors. Car, elle leur offre la possibilité de profiter d’un logement confortable tout en limitant leurs efforts physiques. Avec une installation domotique, il est possible de contrôler plusieurs équipements comme les volets ou le chauffage par exemple, sans se déplacer. Un système domotique peut également agir sur la luminosité, grâce à des sondes. Ainsi, cela évite les déplacements pour allumer la lumière.

Enfin, la domotique peut également jouer un rôle essentiel pour assurer la sécurité des seniors. En cas d’inactivité prolongée, le système peut lancer une alerte (par sms ou par mail) pour prévenir des proches afin qu’ils s’assurent que tout va bien.

Aujourd’hui, 80% des Français disent vouloir vieillir chez eux. Faciliter l’autonomie des seniors, grâce notamment aux nouvelles technologies, représente donc un enjeu stratégique pour l’industrie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *