Quel est le système de chauffage le moins cher ?

La facture de chauffage des Français s’élève, en moyenne, à 1705 euros par an (d’après les chiffres publiés par Quelle Energie en 2014). Mais, tous les systèmes de chauffage se valent-ils ? Quelles sont les spécificités des différentes solutions ? Quel est le système de chauffage le moins cher ?

Radiateur électrique Aterno.

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique est de plus en plus présent dans les foyers français. Aujourd’hui, 34 % des ménages sont équipés d’un système de chauffage électrique alors qu’ils n’étaient que 24% en 1990. Leur facture de chauffage s’élève à 1662 euros par an en moyenne.

Le radiateur à inertie

Mais il existe des équipements de chauffage électrique beaucoup plus économiques. C’est le cas des radiateurs à inertie. Ils permettent de faire baisser durablement la facture de chauffage. De plus, si vous choisissez un fabricant expérimenté et fiable, comme Aterno par exemple, vos radiateurs à inertie bénéficient de garanties exceptionnelles (garantie de 20 ans sur les radiateurs et garantie à vie sur le cœur de chauffe) qui vous assurent tranquillité et fiabilité, et vous permettent de faire davantage d’économies encore.

De plus, si le chauffage électrique équipe de plus en plus de foyers, c’est aussi parce que les Français ont compris que l’électricité est une énergie d’avenir, à la fois compétitive et fiable, puisque les sources de production d’électricité renouvelable ne cessent d’augmenter.

Le chauffage électrique est incontestablement un chauffage d’avenir, à condition de choisir le bon équipement, associé à un système de régulation précis.

radiateurs aterno.

Les radiateurs électriques à inertie d’Aterno, l’assurance d’un chauffage économique et performant.

Découvrez notre gamme complète de radiateurs électriques à inertie

Les autres radiateurs électriques

En ce qui concerne le chauffage électrique, la facture dépend, en grande partie, du type d’équipement installé. Si le chauffage électrique présente toujours l’avantage de ne pas nécessiter d’investissement important au moment de l’installation, ni de coût supplémentaire pour l’entretien, ses performances dépendent très largement du type de radiateur choisi.
En effet, le convecteur est très peu cher à l’achat mais très énergivore, ce qui peut rapidement faire grimper la facture de chauffage. Il existe de nombreux équipements de chauffage électrique et leurs performances ne se valent pas. Au moment de choisir, il convient de comparer très précisément leurs caractéristiques ainsi que les garanties dont ils bénéficient pour s’assurer de faire le bon choix. Dans l’idéal, mieux vaut faire appel à un professionnel pour obtenir des conseils adaptés à votre situation.

Le chauffage au fioul

Alors que le chauffage au fioul était présent dans 20 % des foyers en 1990, il n’en équipe plus que 14 % aujourd’hui. En plus d’être une énergie de chauffage contraignante (le stockage du fioul nécessite l’installation d’une cuve), il s’agit également de l’énergie la plus chère. En effet, la facture annuelle d’un foyer qui se chauffe au fioul s’élève à 2049 euros. De plus, le prix du fioul ne cesse de fluctuer et les ressources s’amenuisent, ce qui rend son avenir incertain. Aujourd’hui, le chauffage au fioul est en perte de vitesse, parce que les Français préfèrent se tourner vers des solutions moins contraignantes et moins polluantes.

Le chauffage au gaz

La facture annuelle des foyers français se chauffant au gaz fluctue sans cesse. Les tarifs du gaz ont augmenté de 40 % en 10 ans. Il est donc difficile de se prononcer sur l’évolution des tarifs, et leur importante fluctuation dissuade chaque année de nombreux foyers de choisir le gaz comme énergie de chauffage.

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est le moins répandu des systèmes de chauffage, alors qu’il s’agit du moins a priori du moins cher. Pourquoi ? Parce que le chauffage au bois est très contraignant et que la réglementation est de plus en plus stricte. En effet, de plus en plus de villes interdisent les systèmes de chauffage au bois à foyer ouvert parce qu’ils sont responsables de la hausse de la pollution aux particules fines dans certaines agglomérations. Car, disposer d’un système de chauffage au bois ne signifie pas brûler n’importe quel bois. Il y a un certain nombre de règles à respecter pour garantir les performances d’un système de chauffage au bois. Il s’agit d’un mode de chauffage très contraignant. II est nécessaire de souscrire à un contrat d’entretien pour des raisons de sécurité. Le ramonage annuel des appareils de chauffage au bois est essentiel. C’est pourquoi, seuls 4 % des foyers français utilisent ce type de chauffage. En revanche, ce dernier convient tout à fait comme chauffage d’appoint. D’ailleurs, chauffage au bois et chauffage électrique sont parfaitement compatibles et vous garantissent un confort parfait au fil des saisons.

Avant de choisir votre système de chauffage, prenez le temps de comparer les caractéristiques des différents équipements afin de choisir celui qui correspondra le mieux à vos attentes et qui vous permettra, sur le long terme, de faire des économies d’énergie. Pensez au fonctionnement, à la simplicité d’utilisation du système de chauffage, aux garanties offertes par le fabricant ainsi qu’aux frais annexes et aux éventuels travaux à prévoir au moment de l’installation. Car, ce n’est pas parce qu’un système de chauffage est peu cher à l’achat qu’il vous permettra de faire des économies, bien au contraire ! Pour obtenir des renseignements fiables, n’hésitez pas à vous adresser directement aux fabricants.

Découvrez notre nouvelle gamme de radiateurs à inertie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *