Les trains carburent à l’énergie éolienne aux Pays-Bas !

L’ensemble des trains fonctionne, désormais, grâce à l’énergie éolienne aux Pays-Bas. Cette spécificité propre au réseau néerlandais constitue une grande première mondiale.

train neerlandais

© Nederlandse Spoorwegen

La puissance du vent fait avancer les trains néerlandais

Dans les années 1950, les machines à vapeur étaient alimentées, le plus souvent, par du charbon. Ces vieilles locomotives sont remplacées au fur et à mesure par les trains électriques ou thermiques (diesel). L’histoire de cette machine continue de s’écrire. Une petite révolution est, en effet, en marche tout près de chez nous, aux Pays-Bas pour être plus précis. La totalité des trains en circulation sillonne, depuis le 1er janvier 2017, les quatre coins du pays grâce à la puissance d’une énergie 100 % renouvelable : l’énergie éolienne ! Les trains, aux 19ème siècles, étaient très polluants et aujourd’hui, ils ont un impact neutre sur notre planète. Cet exploit constitue une première au niveau mondial et un exemple à suivre.

Un projet incroyable réalisé avec un an d’avance !

La société ferroviaire néerlandaise (NS) s’est associée au producteur d’électricité néerlandais Eneco avec un seul objectif : mettre en place des trains 100% renouvelables à l’horizon 2018. Les deux partenaires y sont parvenus avec un an avance ! La principale difficulté : réussir à acheminer suffisamment d’énergie renouvelable. Jusqu’à présent, les Pays-Bas achetaient l’électricité verte chez ses voisins européens. Le reste de ses besoins étaient couverts par ses centrales au gaz. La création de nouveaux parc éoliens a permis la concrétisation du projet.

Un réseau ferroviaire 100 % renouvelable

Environ 600 000 passagers empruntent, au quotidien, ce moyen de transport. Au total, 5 500 voyages en train sont réalisés chaque jour. Sur une année, la NS a besoin de 1 200 000 000 kWh. Les deux sociétés soulignent qu’une éolienne permet, pendant une heure, de faire avancer un train sur 200 km. Le voyage vers un monde plus propre continue. Le duo s’attelle déjà à une nouvelle mission. Il souhaite réduire de 35 % l’énergie utilisée par les usagers (lumière, chauffage, climatisation) d’ici 2020 par rapport à 2005.

Les éoliennes, une énergie plébiscitée en Europe

Dans le cadre de la transition énergétique, d’autres pays européens misent également sur l’énergie éolienne et le temps leur donne raison. Le Danemark a produit une électricité 100% renouvelable, la nuit du 23 au 24 décembre 2016. Plus tôt dans l’année, les éoliennes écossaises ont battu des records. Elles ont couvert, pendant 24h, l’ensemble des besoins énergétiques de la population. Le Portugal a, quant à lui, profité d’une électricité verte pendant quatre jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *