Et si le jus de choucroute produisait de l’énergie ?

Une nouvelle station d’épuration a vu le jour en novembre 2012, à Meistratzheim  (Bas-Rhin). Sa particularité ? Il s’agit de la seule station d’épuration capable de valoriser le jus de choucroute pour en faire de l’énergie.

choucroute alsace énergie

Du jus de choucroute producteur d’énergie en Alsace.

En outre, cette  nouvelle station d’épuration est parfaitement adaptée aux enjeux environnementaux. En effet, l’eau bénéficie d’un traitement optimisé avant d’être rejetée en milieu naturel. Cette station produit également du biogaz à partir des boues d’épuration et du jus de choucroute des producteurs alsaciens.

Cette station traite les eaux usées de 11 communes et les effluents des producteurs de choucroute locaux (qui représentent l’équivalent des eaux usées de 140000 habitants environ).  Elle traite en moyenne 18460 m3 par jour lorsque le temps est sec  et jusqu’à 38700m3 par temps de pluie. Les technologies innovantes mises en œuvre dans cette station ont été étudiées pour permettre de traiter le jus de choucroute et garantir la qualité de l’eau rejetée.

La station a, en outre, été conçue pour consommer un minimum d’énergie. Elle produit même une partie de l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Les bâtiments ont été élaborés pour consommer le moins d’énergie possible et les équipements choisis sont les moins énergivores du marché. La station est très performante. Par conséquent, les volumes de boues produits ont été réduits, ce qui a permis de limiter la circulation de camions pour leur transport et donc de réduire également les rejets de CO2 dans l’atmosphère.

Cette station d’épuration répond à la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale) et son architecture s’intègre parfaitement au paysage.

Cette initiative pourrait inspirer d’autres projets en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *