Comment bien régler votre chauffage en hiver ?

Lorsque le froid s’installe, tous les foyers français adoptent le même réflexe et allument leurs radiateurs. Si certains résistent plus longtemps que d’autres, c’est sans doute pour faire des économies. Il existe quelques bonnes pratiques pour accéder au confort, éviter le gaspillage énergétique et assurer votre sécurité. Découvrez quelles sont les précautions à prendre pour bien régler vos équipements de chauffage en hiver.

Thermostat Aterno Eco-Logic

Quelles sont les règles à suivre pour bien régler votre chauffage en hiver ?

Comment maintenir une température raisonnable ?

Il existe une solution simple, qui permet en plus de limiter la consommation de votre chauffage en hiver : choisir un dispositif performant équipé d’une excellente régulation. Les systèmes les plus récents sont généralement associés à des thermostats efficaces, mais renseignez-vous tout de même sur leurs caractéristiques et leurs fonctionnalités. Si vous souhaitez faciliter votre quotidien, optez pour des radiateurs intelligents : chaleur sur-mesure et gestion simplifiée garanties ! Ils sont pilotables à distance et vous permettent de régler la consigne pièce par pièce, en fonction de vos exigences en matière de confort et de votre rythme de vie. Avec ce type d’équipements, vous avez la certitude que la température ressentie correspond exactement à celle que vous avez réglée. De plus, vous n’avez pas besoin de surchauffer en continu pour profiter d’une atmosphère chaleureuse lorsque vous êtes chez vous, et vous faites des économies.

Évitez de surchauffer

Pour profiter d’un intérieur douillet et confortable, vous avez peut-être pris l’habitude d’augmenter le thermostat de vos appareils jusqu’à 23 °C dans toutes les pièces de votre maison. Vous pensez qu’il s’agit de l’option idéale pour vous sentir bien chez vous. En réalité, surchauffer votre habitation n’est jamais souhaitable. Cela peut entraîner :

  • Un assèchement de l’air et engendrer un inconfort respiratoire pour vous et votre famille
  • La prolifération de bactéries qui se plaisent particulièrement dans un environnement surchauffé
  • Des problèmes de circulation sanguine
  • Des troubles du sommeil, puisque la consigne idéale dans une chambre oscille entre 16 et 18 °C

Alors, quelle température pour votre chauffage en hiver ? Pour évoluer dans une atmosphère saine, respectez les recommandations de l’Ademe pour chacune des pièces de votre maison.

Quelles sont les précautions à prendre en cas d’absence ?

Et lorsque vous vous absentez, comment le régler ? Le mieux est de maintenir une température minimale pour éviter une surconsommation énergétique à votre retour. Pour limiter tout gaspillage, tenez compte du nombre de jours d’absence :

  • Pour moins de 48 h, il n’est pas recommandé de baisser la consigne de plus de 3 °C.
  • A partir de 3 jours, vous pouvez choisir la position hors-gel, qui correspond généralement à 7 °C. Notez tout de même que pendant les périodes de grand froid, cela peut s’avérer nettement insuffisant. Dans certains cas, il est préférable de maintenir une température comprise entre 12 et 15 °C pour protéger votre habitation.

Si votre installation est connectée et associée à des options domotiques, vous pouvez anticiper votre retour en programmant vos équipements pour qu’ils commencent à chauffer quelques heures avant votre arrivée, ou les mettre en marche à partir d’une application mobile. Pour en savoir plus sur les solutions de régulation et de programmation innovantes associées au chauffage, demandez un guide gratuit.

Demandez un guide Gratuit des nouveaux radiateurs électriques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *