Quand faut-il rallumer votre chauffage ?

Lorsque les températures extérieures baissent, le confort à l’intérieur de votre habitation fluctue. Souvent, vous commencez par avoir froid le matin et le soir, jusqu’à ce que l’inconfort vous gagne même en journée. En automne, quel est le meilleur moment pour rallumer votre chauffage ?

Chauffage électrique Aterno dans un salon.

Quel est le meilleur moment pour rallumer votre chauffage ?

Existe-t-il une date précise ?

Dans les copropriétés équipées d’une chaudière collective, la période de chauffe s’étend généralement du 15 octobre au 15 avril. Si ces dates vous donnent une indication, vous devez tout de même choisir le meilleur moment en fonction de vos propres besoins. Ils dépendent de :

  • La région dans laquelle vous habitez

    L’hiver commence habituellement plus tôt dans les régions du Nord de la France.

  • La météo

    Elle est imprévisible. Les températures peuvent être douces au mois d’octobre ou chuter brusquement dès le mois de septembre.

  • Votre logement

    Les maisons récentes sont mieux isolées et moins sensibles aux changements de température.

Comme la température recommandée dans les pièces à vivre est de 19 °C, les spécialistes conseillent généralement de rallumer votre chauffage lorsque vous constatez que la température ambiante descend en-dessous de 19 °C pendant plusieurs jours.

Tous les équipements sont-ils faciles à mettre en marche ?

Avec certains équipements, la décision se prend plus rapidement parce que leur mise en marche ne nécessite pas de précautions particulières. Si vous êtes équipé d’une chaudière, vous devez obligatoirement faire intervenir un professionnel pour un entretien annuel, et il est préférable qu’il soit effectué avant de la rallumer. Le chauffage électrique est beaucoup plus simple d’utilisation ; il ne nécessite aucun entretien. Il s’allume très simplement et vous pouvez choisir de ne chauffer qu’une pièce. C’est d’ailleurs souvent le matin, dans la salle de bain, que le manque de chaleur se fait le plus ressentir. Si vous êtes équipé de radiateurs électriques, il n’y a aucun problème : vous pouvez les allumer indépendamment les uns des autres une seule journée dans la semaine si la température est trop basse, et les éteindre les jours suivants. Il n’y a pas de chaudière à gérer et vous n’avez pas besoin d’anticiper. En revanche, si votre système fonctionne au bois ou au fioul, il faut prévoir l’approvisionnement en combustible. Dans certaines situations, cela représente une véritable contrainte.  

Comment continuer à faire des économies pendant la période de chauffe ?

Il existe des principes simples qui permettent, même lors de la période de chauffe, de faire des économies d’énergie :

  • Evitez de surchauffer

    Respectez les recommandations de l’Ademe concernant les températures idéales dans chaque pièce. Si vous êtes équipé d’un système efficace, il vous permet d’accéder au confort tout en évitant le gaspillage énergétique. Pensez aussi à baisser la température lorsque vous vous absentez et à la limiter dans les pièces que vous n’occupez que ponctuellement.

  • Investissez dans un équipement associé à un thermostat programmable

    Il s’agit du dispositif indispensable pour faire des économies. Il vous permet de choisir la consigne adaptée pour chaque pièce et de programmer vos équipements en fonction de vos besoins. Vous n’avez plus besoin de chauffer toutes les pièces à la même température toute la journée.

  • Faites confiance à la domotique

    Si vous souhaitez optimiser au maximum l’utilisation de vos appareils dédiés au confort, vous pouvez les associer à un détecteur de présence ou à un détecteur d’ouverture des fenêtres pour maîtriser parfaitement votre consommation énergétique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le chauffage électrique et les options qui l’accompagnent, demandez sans attendre un guide gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *